Enflammades 2013 [5/9] : #Metal

Enflammades 2013 #5 On passe à la musique du diable avec cette fois encore une sélection de cinq disques! Le metal se porte très bien, et pourtant on éprouve quelques difficultés à trouver des nouveautés VRAIMENT enthousiasmantes. Problème d’originalité? Sommes-nous en proie à la lassitude? De l’audace et pas mal de talent chez In Solitude et Oranssi Pazuzu, qui ont provoqué une excitation proche de l’enflammade. Church Of Misery, les samouraïs du stoner-doom, nous ont bien fait tripper. Les vétérans cyberpunks de Voïvod sont toujours là, vaillants comme l’épée. D’autres mentions honorables mais plus classiques : Aosoth, Carcass, Fleshgod Apocalypse, Inquisition, Satan, Satyricon, Temple Of Baal. Bon, tout compte fait, il reste quelques feu follets. \m/

Emanations Of The Black Light #5 DEUS MORTEM – Emanations Of The Black Light (Strych Promotions). Derrière cette infâme pochette se cache un des meilleurs disques de black metal de ces dernières années. Les compos de Necrosodom alternent avec brio envolées heavy-mélodiques et salves destructrices façon Mayhem. Le son à l’ancienne (« no triggers used on this album ») et les inoubliables hurlements à la lune sont les gros plus qui font la différence.

13#4 BLACK SABBATH – 13 (Vertigo Records). Comme pour Motörhead dans notre classement n°3, on aurait préféré glisser dans notre top 5 d’épatantes nouvelles formations en quête de succès. Mais les papis… les parrains… les dieux du metal ont fait leur retour (auquel on ne croyait pas du tout) avec cet album éclaboussant de classe. Bon son, excellents riffs, mélodies imparables. La base les enfants.

All Is One#3 ORPHANED LAND – All Is One (Century Media). Production moderne et metal symphonico-mélodique, All Is One présentait les caractéristiques de l’album sympa mais sans plus. Mais cette fois, les israéliens pacifistes (vise la pochette) ont préféré les bonnes chansons aux pavés progressifs. Refrains somptueux, invités d’honneur, orchestrations et arrangements : ils ont sorti l’artillerie lourde! Onze titres d’une fabuleuse richesse mélodique.

Blood Drive#2 ASG – Blood Drive (Relapse Records). Après trois albums passés relativement inaperçus chez les skaters de Volcom, les ricains d’ASG balancent une véritable bombe via Relapse! Un album lumineux qui voit rock psyché, hard-rock et stoner se faire emporter dans la stratosphère par l’aigle heavy metal. Blood Drive regorge de pures mélodies, sans cesse balancées entre puissance et finesse, susceptibles de rassembler un large public.

To Reap Heavens Apart#1 PROCESSION – To Reap Heavens Apart (High Roller Records). La perfection en matière de doom lyrique. Alléluia! A la différence d’ASG, Procession s’adresse davantage aux musclés de la nuque – qui ont gardé une certaine sensibilité. Impossible alors de résister au souffle épique de ce troisième opus! Si tu n’as pas peur de t’éloigner de la lumière, rejoins le sinistre cortège à destination de l’au-delà. Le frisson est au rendez-vous…

Cet article, publié dans Bilans Annuels Musique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Enflammades 2013 [5/9] : #Metal

  1. Jolie sélection !

    Je rajouterais quelques oubliés qui valent quand même le détour : Gorguts, Skeletonwitch, Vreid, Slegest, Svart Crown, Falkenbach, Immolation.

    Mais pas Watain. Ni Ihsahn.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s