Enflammades 2013 [4/9] : #Rock #Folk

Enflammades 2013 #4 On continue avec une sélection de sorties folk / rock. Pas d’Arcade Fire ni de The National ou de Sebadoh, tu peux donc déjà crier au scandale. Bien que les albums des groupes précités soient de belles réussites, d’autres plus discrets ont su allumer la flamme! Mention honorable à Mark Lanegan & Duke Garwood, dont la collaboration (très discrète pour le coup) a permis l’éclosion d’un beau dark folk apaisant comme une sieste dans un champ de coquelicots.

I See Seaweed #5 THE DRONES – I See Seaweed (autoproduction). Entre folk et noise, un album qui a du cœur et qui remue les tripes. Si la logorrhée de Gareth Liddiard (guitare/chant) ne te dissuade pas de te tremper les pieds dans l’eau, la vague australienne t’emportera loin, là où le rock échappe à tout formatage.

Floating Coffin #4 THEE OH SEES – Floating Coffin (Castle Face Records). Aller un dernier ptit Oh Sees avant le fameux break du groupe. Les délires psychés font mouche, le subtil alliage garage-punk-pop provoque les aboiements hystériques d’un roquet sous psychotropes. OUI, la bande à John Dwyer va nous manquer.

Rat Farm #3 MEAT PUPPETS – Rat Farm (Megaforce Records). « That was the Meat Puppets », ça, tout le monde l’a entendu dans le Unplugged de qui tu sais. Rat Farm, lui, n’a pas investi toutes les cages à miel. Les frères Kirkwood ne font pas de bruit mais continuent d’écrire de superbes chansons country-rock dont on ne se lasse pas.

Sleeper #2 TY SEGALL – Sleeper (Drag City). Le rocker de San Francisco nous avait habitué à envoyer du gras. Surmontant un drame familial, il surprend avec cet album acoustique enregistré rapidement. Nu, il montre l’étendue de son talent chanson après chanson. Trop facile, tellement évident… Chronique F&D à lire ici.

Ultima Necat #1 VENTURA – Ultima Necat (Africantape / Vitesse Records). Noise, post, pop, grunge, shoegaze… Ventura ne cesse de brouiller les pistes mais avance à grands pas. Une bande d’insolents qui jongle avec l’humour, le spleen et le grandiose. Cet album surpuissant (quel son!) nous a botté les fesses. Fans de rock 90’s, bienvenue au XXIème siècle.

Cet article, publié dans Bilans Annuels Musique, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s