Ton album de l’année 2014 (top des lecteurs)

Après le demi-bide de l’an dernier, on a malgré tout remis le couvert avec un sondage « ton album 2014 » ouvert du 20 décembre au 20 janvier MINUIT. Sous contrôle d’huissier.

Participation en hausse cette année, mais l’objectif des 50 votes n’a pas été atteint, en dépit d’un matraquage Facebook / Twitter qui n’a pas provoqué de dégâts, car tu es fidèle, cher lecteur. Tu es fidèle, mais par forcément enthousiasmé par ce type de consultations. Tu préfères peut-être prendre le temps (ou bien le remonter), refusant de te plier aux contraintes de cette société de consommation et d’immédiateté. Et c’est peut-être toi qui as raison. Peut-être même que la question te paraît saugrenue. Un meilleur? Pourquoi y aurait-il un meilleur? Un préféré? Pourquoi faut-il choisir? F&D se porte pas trop mal et pourtant ce sondage n’a recueilli que 44 votes. Alors on essaie de parler pour tous ceux qui se sont abstenus. Tu sais, un peu comme les politiques après les élections européennes.

44 votes, 44 comptabilisés, donc. Fort éparpillement des voix puisque 23 groupes ou artistes ont recueilli au moins un vote. Deux groupes seulement ont été ajoutés à la liste des nominés : Dama/Libra pour Claw (ambient / pop-rock avant-gardiste) et This Will Destroy You pour Another Language (post-rock). Des albums tout à fait intéressants (ouais on a checké), merci pour ces contributions. Et un grand merci, bien sûr, à tous les participants!

Alors venons-en au fait : avec 20% des suffrages, le vainqueur haut la main est Grorr!

Par l’effet d’un régionalisme (Grorr est originaire du Sud-Ouest de la France tout comme la majorité des lecteurs de F&D) The Unknown Citizens s’est rapidement hissé en tête de ce sondage. Mais attention, ne va pas croire que ouais c’est trop facile de voter aveuglément pour les copains. Non non c’est un vote d’adhésion, Monsieur! Grorr remporte un grand succès critique, de Hard Rock Mag à New Noise, mais aussi à l’étranger! Succès auprès du public metal également, comme en témoigne le résultat du référendum VS-Webzine « album français de l’année 2014 ». Non, Grorr n’est pas un vainqueur au rabais. Et nous aussi on a été séduits.

Ou plutôt conquis, au fil du temps. Car on n’était pas forcément prédisposés à enlacer un metal moderne d’obédience djent (ça y est le gros mot est lâché, pardon). Parce que nous aussi on a nos préjugés même si on essaie d’en avoir le moins possible. Le groupe a débuté en 2005 mais les choses ont pris une tournure sérieuse avec la parution du très remarqué Anthill (2012). The Unknown Citizens vient confirmer le talent du groupe. Aussi et surtout : son originalité. Car Grorr sait se faire martial façon guerre de tranchées (la première partie « The Fighter »), inquiétant et mystérieux lorsqu’il décrit le sacrifice du travailleur (« The Worker »), spirituel et mélodique (« The Dreamer »). Si les palois s’essayent au metal symphonique avec succès, c’est lorsqu’ils incorporent de vrais instruments à cordes (violon, vielle, sitar) qu’ils sont véritablement épatants.

Ce groupe sait manier l’épée, le marteau et la plume, tout à la fois et comme semblent le suggérer les trois personnages de l’opus. Il est capable de créer des ambiances uniques autour de la rythmique massacrante guitares 8 cordes – basse – batterie. On s’en va loin des terres foulées habituellement par les groupes metal. Loin de Ràdio País également, malgré les superbes polyphonies occitanes présentes dans la deuxième partie (des membres du groupe Artús sont invités sur le disque). Grorr fait voyager, et ça C’EST ÉNORME comme dirait Luchini. Voyager où? Qui sont ces citoyens inconnus? On n’ose répondre… Nous sommes troublés par cet univers world à la fois mécanique et poétique, à la croisée des peuples victimes de la guerre, des travailleurs de tous les pays et des penseurs universels. Et si tu es un adepte du scepticisme classique et bien soit moderne et écoute un peu pour voir, le Bandcamp de The Unknown Citizens est ici.

IMG_0555

Grorr avec des membres du groupe occitan Artús, lors de la « release party » du 24 janvier 2015 qui s’est déroulée à L’Ampli (Billère, 64). Photo : ♦atreyu64♦.

Classement complet : 1) GRORRThe Unknown Citizens (20%) ; 2) LOFOFORAL’Épreuve Du Contraire (9%); 3) ex aequo MARS RED SKYStranded In Arcadia, PRIMORDIAL – Where Greater Men Have Fallen (7%); 5) ex aequo IMPURE WILHELMINABlack Honey, LAGWAGONHang, LEONARD COHENPopular Problems, ROYAL BLOODs/t, SÓLSTAFIR – Ótta et YOBClearing The Path To Ascend (5%); 11) ex aequo AT THE GATESAt War With Reality, BEHEMOTHThe Satanist, BLUT AUS NORDMemoria Vetusta III – Saturnian Poetry, DAMA/LIBRAClaw, EMILIE SIMONMue, FKA TWIGSLP1, GODFLESHA World Lit Only By Fire, INTERPOLEl Pintor, MASTODONOnce More ‘Round The Sun, RUN THE JEWELSRun The Jewels 2, SUN KIL MOONBenji, SWANSTo Be Kind et THIS WILL DESTROY YOUAnother Language (2%).

Cet article, publié dans Bilans Annuels Musique, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s