Football : Bilan de la Coupe du monde 2014

Ça y est, c’est fini. Fini les voisins qui crient. Fini les matchs jusqu’à 1h30 du mat’ à l’origine d’effrayantes cernes le lendemain au bureau. Terminés les live-tweets de débiles. Stop la recherche du meilleur hashtag (« je mets #NEDARG ou #ARGPB? »). Disparus les prétextes d’apéro à 17h50. Fini les rendez-vous au pub parce que « là au moins on est sûrs qu’ils le diffusent, le match ». Fini les débats télé sur i>Télé ou L’ÉQUIPE 21 avec au choix Pierre Ménès ou Didier Roustan. Clôturés les concours de pronostics entre potes ou collègues. Un grand vide s’est installé à la maison. Tu te passes en boucle le nouveau Judas Priest et le dernier Mastodon pour garder un peu d’adrénaline. Lana Del Rey pour trouver le sommeil à 23h00. Et pendant ce temps-là Thomas Müller te nargue.

Le contexte : climat social tendu, émergence d’un football alternatif?

15 milliards d’euros de dépenses en sept ans, expulsions massives liées aux stades : Dilma Rousseff, présidente de la République fédérale du Brésil, a bien du mal à faire passer la pilule. Son passé de guerillera et de ministre de Lula ne suffit plus à garantir sa popularité. Le contexte économique et social est explosif dans de grandes villes à la fois saturées et extrêmement inégalitaires. On peut comprendre aisément la colère de la population, passion du ballon rond ou pas. La contestation a même gagné l’ancienne gloire du football Romario. Le milieu artistique et culturel se mobilise également, comme en attestent les T-shirts « Foda-se a Copa » du groupe Confronto (signature récente du label français Deadlight Entertainment pour toi fidèle lecteur de F&D).

Il y a le coût exorbitant de cette Coupe du monde, mais pas seulement. Le Qatargate s’est ajouté à des affaires de corruption en tous genres, les morts se multiplient sur les chantiers de l’édition 2022, et ce sentiment grandissant que la FIFA est en train de s’accaparer le sport le plus populaire du monde : billets hors de prix, quasi luxe télévisuel, joueurs réduits à l’état de produit, muselés par contrats et autres gestionnaires d’e-reputation. L’institution aime rappeler que la Coupe du monde de la FIFA est SA marque déposée, et lorsque Paul Pogba est élu meilleur jeune joueur, c’est le prix de Jeune Joueur Hyundai qui lui est décerné. Le foot-business est de plus en plus agressif et décomplexé et ça agace de plus en plus de monde. Le terreau de la révolte est là, reste à savoir si le mouvement international « Love Football, Hate FIFA » pourra s’affirmer et croître dans les prochaines années.

La Seleção : remise en cause indispensable après l’humiliation

Après l’appui de l’arbitre au cours du match d’ouverture, des prestations collectives décevantes (sauf peut-être contre le Chili), des torrents de larmes, le Brésil s’est fait humilier 7-1 contre l’Allemagne avant de se faire étriller par les Pays-Bas 3-0. Un désastre sans précédent qui ruine le respect historique de la planète foot pour cette sélection. On s’en doutait mais c’est confirmé : le football à la brésilienne n’existe plus. Il a survécu des années 1990 à nos jours grâce à quelques joueurs d’exception, mais aujourd’hui la star Neymar est trop isolée. La Seleção doit reconstruire son identité au lieu de copier les grands clubs européens. Autre enseignement : la recette « on change pas une équipe qui gagne » n’est pas bonne. Tout va très vite dans le foot, et la forme des joueurs fait des montagnes russes. Il faut s’adapter en permanence. En gagnant la Coupe des confédérations Luiz Felipe Scolari a créé une équipe indéboulonable. Sans plan B, avec des joueurs très moyens ou en méforme. [photo : Ninja Midia]

Photo Ninja Midia - DescalificacionBrasil_Magnum-7Lire la suite page 2…

Cet article, publié dans Sport, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s